CP EELV Nantes : Drame du Breil : sortir de la spirale de la violence par une présence humaine accrue
Partager

Nos premières pensées vont à la famille et aux proches d’Aboubakar Fofana, décédé brutalement lors d’un contrôle de police dans le quartier du Breil à Nantes. Nous appelons à ce que la lumière soit faite rapidement sur les circonstances de ce drame inadmissible.

De nombreux actes de violence ont provoqué des dégâts sur des bâtiments publics et des voitures, en réaction à ce drame ces deux dernières nuits. Il est dans l’intérêt de tous d’entendre cette colère et d’apporter des réponses pour retrouver une situation apaisée, en s’attaquant aux causes de cet engrenage de violences.

Cela passe par une politique équitable qui contribue efficacement à réduire les inégalités économiques et sociales, les discriminations, le sentiment d’abandon. Une présence humaine, bienveillante et de proximité, doit être privilégiée : elle assure une meilleure sécurité et coûte moins cher que des caméras de vidéo-surveillance qui ne servent jamais à prévenir ces drames, et très peu à les résoudre.

Nous sommes solidaires des habitants qui voient depuis deux jours leur quartier et leur lieu de vie détruit et endeuillé.

Christine Ladret, porte-parole du groupe local EELV Nantes –  0688792018