Fusion métropole / département : les écologistes préfèrent la coopération entre collectivités
Partager

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse des élu-e-s écologistes de Nantes métropole, suite à la décision de Johanna Rolland, maire de Nantes, de se désengager du projet de fusion métropole et département :

« Les élu-e-s Écologistes et Citoyens de Nantes Métropole saluent la position défendue par la Présidente de la Métropole nantaise qui a décidé hier à l’issue d’une réunion à l’Elysée de se désengager du projet de fusion métropole et département.

La fusion du département et des territoires de la Métropole imposée du haut et fait à la va-vite aurait créé une fracture avec le reste du département. Nous en sommes convaincus.

Nous avons besoin d’une solidarité et d’une complémentarité entre territoires ruraux et urbains, entre collectivités en développant notamment les pôles secondaires du département. Nous nous opposons à une « métropole » qui ne serait que l’adaptation des territoires à la compétition et défendons la diversité des territoires comme capacité collective à créer des richesses.

Le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) Nantes-Saint-Nazaire est pour nous un espace plus pertinent pour collaborer entre intercommunalités, qu’un seul renforcement de la Métropole de Nantes.

De plus, la proposition faite par le Président de la République ne prévoyait pas de débat avec les citoyens ou les corps intermédiaires.

L’organisation territoriale pour être comprise et acceptée doit être débattue au-delà des élu-e-s.

Enfin, le calendrier imposé aurait entraîné une décision rapide et forcément restrictive.

Pour autant, les élu-e-s Écologistes et Citoyens restent disponibles pour débattre et échanger sur le partage des compétences et la nécessité pour l’État d’exercer les siennes, que ce soit la place faite aux migrants, un engagement économique et social dans les quartiers, une université inclusive et dotée de moyens, des services de santé accessibles à tous avec des personnels suffisamment nombreux, le financement de la transition écologique…

Des discussions entre la Métropole et le Département de Loire-Atlantique doivent se poursuivre pour permettre de trouver le bon équilibre avec le modèle nantais afin de faciliter la vie des habitant-e-s. Nous avons déjà repris un certain nombre de compétences du département comme le fond de solidarité pour le logement. Nous gageons que l’intelligence collective permette de construire collectivement le modèle le plus pertinent pour chacun-e et le plus adapté à nos territoires. »

Communiqué relayé dans l’article de Ouest-France consacré à ce sujet : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-fusion-metropole-departement-l-affaire-est-classee-5997183