Migrants : création de l’association nationale des villes et territoires accueillants
Partager

Voici ci-dessous le communiqué de presse qui officialise la création de l’association nationale présidée par Damien Carême, pour peser sur l’Etat et faire respecter le droit concernant l’accueil des migrants. L’association a vu le jour lors de l’assemblée générale constitutive qui s’est tenue à Lyon le 26 septembre. Catherine Bassani, élue EELV à Nantes, y représentait sa ville.

« À l’heure où l’échec des politiques migratoires européenne et nationale entraîne une montée des populismes tout en restreignant les droits humains fondamentaux, nous, élu.e.s de villes et collectivités, décidons de nous unir sous une bannière commune : celle de l’accueil inconditionnel.

Nous demandons ainsi que l’Etat assume ses missions et assure les moyens pour créer des solutions d’accueil, d’hébergement et d’accompagnement plus nombreuses et plus qualitatives que celles existantes aujourd’hui. Cela doit passer par la mise en place d’une stratégie nationale d’accueil afin de répartir et d’accompagner l’effort de solidarité.

Nous l’enjoignons à respecter le droit et ses engagements internationaux (Protocole de Quito de l’ONU, Convention de Genève), européens (Pacte d’Amsterdam) et nationaux (Code des Familles et de l’Action Sociale)

Néanmoins, dépositaires d’une tradition d’accueil et de valeurs humanistes, nous, élu.e.s locaux et territoriaux, mettons en oeuvre et expérimentons déjà sur nos territoires, au quotidien, des réponses aux impératifs de l’urgence humanitaire et d’inclusion de tout un chacun, même quand l’Etat est défaillant.
Surtout, nous agissons en responsabilité, conformément à nos obligations règlementaires et législatives.

L’association que nous avons constituée à Lyon 1er le 26 septembre 2018, rassemble tout.e.s les élu.e.s promouvant l’hospitalité, source de politiques inclusives et émancipatrices. Fort.e.s de notre expérience, animé.e.s par la volonté d’agir collectivement, nous donnerons à voir que des solutions dignes sont possibles et adaptées à chaque situation locale. Il n’y a pas UNE politique d’accueil, mais autant que de particularismes locaux.

Elle permettra de mettre en avant toutes les réussites locales en matière d’accueil sur notre
territoire et les réussites que cela engendre lorsque chacun assume ses responsabilités.
Elle permettra aussi, la mise en commun de bonnes pratiques, l’accompagnement de territoires volontaires, la mobilisation autour d’enjeux liés aux politiques migratoires, la proposition de mesures adaptées. En partenariat avec toutes les forces vives volontaires: acteurs associatifs, citoyen.ne.s, universitaires, juristes, militant.e.s, etc.

Nous souhaitons la bienvenue aux élu.e.s de tous horizons et de tout territoire, qui, partageant nos valeurs humanistes et notre volonté politique, veulent rejoindre notre association. »

Damien CARÊME, Maire de Grande-Synthe, Président de l’Association
Catherine BASSANI, Représentante de la ville de Nantes
Philippe BOUYSSOU, Maire d’Ivry-Sur-Seine
Marie-Dominique DREYSSE, Maire-adjointe de Strasbourg
Gérard FROMM, Maire de Briançon
Corinne IEHL, Elue de Lyon 7ème arrondissement
Myriam LAÏDOUNI-DENIS, Elue de la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Bernard MACRET, 4ème Adjoint aux Solidarités Internationales, Grenoble
Halima MENHOUDJ, Adjointe au Maire de Montreuil
Jaklin PAVILLA, 1ère Adjointe au Maire de Saint-Denis
Nathalie PERRIN-GILBERT, Maire du 1er arrondissement de Lyon
Eric PIOLLE, Maire de Grenoble
Laurent RUSSIER, Maire de Saint-Denis
Bozena WOJCIECHOWSKI, Adjointe au Maire d’Ivry-sur-Seine

http://www.unhcr.org/fr-fr/news/stories/2018/9/5b9553dca/accueillir-refugies-maire-allemand-montre-lexemple.html