CP EELV NANTES : L’accueil inconditionnel c’est la loi !
Partager

Nous vous faisons suivre le communiqué de presse du groupe local de Nantes :

L’accueil inconditionnel c’est la loi !

Le 19 novembre à la salle de l’Egalité, la réunion publique organisée à l’initiative du groupe local EELV Nantes sur la question « Migrants, SDF, quelle politique contre la précarité ? » a rassemblé plus de 80 personnes, dont plusieurs en situation de grande précarité qui ont pu témoigner de leurs besoins les plus urgents.

Les élus écologistes et citoyens qui ont demandé, lors du dernier conseil métropolitain, qu’1% du budget de la métropole soit dédié à l’accueil,  étaient à l’écoute pour identifier les priorités.  Hébergement d’urgence, mise à l’abri du froid et des risques externes, accès à l’hygiène, alimentation … autant de besoins qui sont en réalité des droits fondamentaux inscrits dans le code de l’action sociale et des familles, mais ces droits sont aujourd’hui bafoués ! Ensuite, les besoins exprimés concernaient l’accompagnement dans les démarches administratives, l’accès à l’emploi et à l’école pour les plus jeunes.

Les associations et collectifs citoyens se mobilisent massivement pour pallier collectivement les déficiences de l’Etat, comme en témoigne l’appel du collectif Solidarités Indrais à la veille du conseil métropolitain : «nous souhaitons que soit inscrit à l’ordre du jour de la prochaine assemblée communautaire du 7 Décembre, le vote pour le partage de l’accueil des personnes migrantes sur l’agglomération».

EELV Nantes soutient toutes ces actions et demande que la ville de Nantes propose un véritable plan d’accueil inconditionnel pour sortir enfin de la gestion de crise ! En effet, en France il n’y a pas de crise des migrants, il y a une crise de l’accueil qui remet en cause nos valeurs républicaines de solidarité et de fraternité.

La ville de Nantes s’est engagée dans la nouvelle association nationale des villes et territoires accueillants, qui prône un accueil inconditionnel et veut peser sur un Etat défaillant : c’est une décision qui doit s’accompagner d’actions cohérentes en faveur des personnes en précarité !

Nous appelons les Nantaises et les Nantais à continuer leur mobilisation et à interpeler les institutions pour qu’elles agissent en conformité avec nos valeurs et avec la loi.

  • Catherine Bassani, membre du GL et référente sur le sujet de l’association nationale des villes et territoires accueillants – 0622441405
  • Christine Ladret, porte-parole du groupe local EELV Nantes –  0688792018