Rapport du GIEC : résumé à l’intention des décideurs
Partager

Le présent rapport fait suite à l’invitation faite au GIEC de présenter un rapport spécial en 2018 sur les conséquences d’un réchauffement planétaire supérieur à 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels et les trajectoires associées d’émissions mondiales de gaz à effet de serre, telle qu’elle figure dans la décision de la 21e session de la Conférence des Parties (COP 21) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques visant à adopter l’Accord de Paris1. Le GIEC a accepté cette invitation en avril 2016 et pris la décision d’élaborer ce rapport spécial sur les conséquences d’un réchauffement planétaire supérieur à 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels et les trajectoires associées d’émissions mondiales de gaz à effet de serre, dans le cadre du renforcement de la riposte mondiale au changement climatique, du développement durable et de la lutte contre la pauvreté. Le Résumé à l’intention des décideurs (RID) présente les principales conclusions du Rapport spécial, sur la base de l’évaluation de la documentation scientifique, technique et socio-économique disponible2 qui se rapporte à un réchauffement planétaire de 1,5 °C et aux fins de comparaison d’un réchauffement planétaire de 1,5 °C et d’un réchauffement planétaire de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels. Le degré de confiance correspondant à chacune des principales conclusions est indiqué au moyen du langage « calibré » du GIEC3. La base scientifique sur laquelle se fonde chacune des principales conclusions principales peut être retrouvée dans les sections des chapitres du Rapport spécial indiquées en référence. Dans le Résumé à l’intention des décideurs, les lacunes en matière de connaissances sont recensées relativement aux chapitres sous-jacents du rapport.