25 propositions pour changer la vie des Ligériens

L’union qui s’est opérée entre les équipes de Matthieu Orphelin et de Guillaume Garot a rapidement permis de mettre en avant vingt-cinq propositions phares pour changer la vie des Ligériens et faire entre la région Pays de la Loire dans le monde de demain.

Dimanche 20 juin, il n’aura pas fallu longtemps aux colistiers de L’Écologie ensemble, solidaire et citoyenne et du Printemps des Pays de la Loire pour s’entendre sur une union des listes ! En dehors de la nouvelle liste, intitulée L’Écologie et la gauche ensemble, solidaires et citoyennes, ce grand rassemblement a rapidement tablé sur vingt-cinq propositions fortes à faire figurer en priorité sur la profession de foi en préparation pour le second tour. Découvrons-les ensemble :

Emploi – entreprises – territoires

  1. 1 milliard d’€ d’investissements en plus dans la transition écologique, lancement d’une « Épargne Verte Pays de la Loire » pour financer les entreprises locales.
  2. Un fonds anti-faillites pour protéger les emplois et les TPE-PME.
  3. 50 000 emplois dans les secteurs de la transition écologique, du lien, de l’innovation et soutien aux démarches « Territoire zéro chômeur de longue durée » et « un emploi vert pour tous ! » sur l’ensemble du territoire.
  4. 50 000 contrats « Nouveau métier / Nouvel emploi » pour les projets personnels de reconversion professionnelle, en particulier vers les métiers de demain et du bien vieillir.
  5. Redynamiser les centres bourgs et centres villes, de nouveaux soutiens « économie et emplois locaux » pour les PME, le commerce, l’artisanat, le tourisme et l’économie sociale et solidaire.
  6. Des plans d’avenir et de transformation pour les grandes filières industrielles de la région (automobile, navale, aéronautique, agriculture et agroalimentaire, textile…).
  7. Une politique de soutien renforcée aux territoires ruraux et urbains les plus fragiles ou défavorisés pour un développement harmonieux et équilibré de notre région.

Climat

  1. Réinventer les transports collectifs abordables et durables sur tous les territoires : relance du service public ferroviaire, nouvelles dessertes en bus à haut niveau de service, tarification sociale et solidaire pouvant aller jusqu’à la gratuité pour les personnes plus précaires et incluant une étude en vue de l’expérimentation de la gratuité pour les 18- 26 ans. Nous renoncerons à l’ouverture à la concurrence. Nous réaliserons cette ambition dans le cadre d’une nouvelle convention avec la SNCF.
  2. Un « pass rénov » pour financer une avance complète des travaux de rénovation énergétique pour les foyers modestes.
  3. Un prêt garanti mobilités à taux 0 % à destination des ménages les plus modestes pour l’achat d’un véhicule à faibles émissions ou d’un vélo électrique.

Vivre mieux ici

  1. Un accès renforcé à la santé : salarier 180 médecins, infirmières et infirmiers en pratique avancée dans les déserts médicaux, former 2000 infirmières et infirmiers chaque année, soutenir des équipes de médecins mobiles, un plan télémédecine et la création de 60 nouveaux centres de santé et maisons de santé pluriprofessionnelles.
  2. Un plan d’urgence pour les jeunesses, dont une nouvelle « carte jeune » incluant tous les services de la Région et l’expérimentation d’un « chèque bien manger » de 50 € par mois.
  3. Un objectif 0 décrocheur avec un soutien individuel renforcé pour chaque jeune en difficulté à l’école et 50 000 contrats d’accompagnement pour ramener les jeunes décrochés vers l’école ou leur donner accès à une formation professionnelle.
  4. Soutien à une agriculture de qualité et de proximité du champ à l’assiette, en phase avec les enjeux climatiques et de protection de la biodiversité, pour développer l’installation et soutenir l’emploi, pour accompagner la production agricole, la transformation, la vente directe, la distribution et pour garantir une alimentation sûre et saine, à des prix accessibles pour les consommateurs et consommatrices et justes et rémunérateurs pour les producteurs et productrices.
  5. Pour une alimentation saine, locale et équitable : 50 % de bio dans les cantines des lycées, viande 100 % locale, accès à une offre végétarienne quotidienne.
  6. Une feuille de route pour devenir la première région anti-gaspillage alimentaire.
  7. Plus de prévention pour renforcer la sécurité au quotidien et davantage de présence humaine dans les lycées et les transports régionaux, avec un renforcement des effectifs de contrôleurs et de police ferroviaire de la SNCF dans les TER, un plan de lutte contre le harcèlement.

Culture – sport – associations

  1. Dès cet été, un fonds régional de soutien au redémarrage de l’activité culturelle sur tous les territoires, avant le lancement d’une « fabuleuse année culturelle en Pays de la Loire » à l’automne.
  2. Toutes et tous au sport : la licence 2021-2022 à 10 € pour les 15-25 ans, en partenariat avec les clubs sportifs.
  3. Un plan de sortie de crise pour le monde associatif et ses bénévoles avec notamment un fonds d’aide à l’emploi associatif.

Région exemplaire

  1. Des aides publiques plus accessibles pour les entreprises et les associations, conditionnées à des critères sociaux et environnementaux, d’égalité entre les femmes et les hommes, de maintien de l’emploi local et de dialogue social.
  2. Renforcer les aides aux structures luttant contre toutes les formes de discriminations, mieux soutenir les personnes en situation de handicap et devenir la première région « non-sexiste » de France.
  3. Un nouveau pacte citoyen et démocratique afin de construire ensemble les politiques publiques avec les habitants, habitantes et acteurs du territoire.

Écologie

  1. Un grand plan d’actions « Nature et biodiversité », avec de nouvelles réserves naturelles régionales, la relance du projet de Parc naturel régional de l’Estuaire de la Loire et la reconquête de la qualité de l’eau.
  2. Une stratégie publique pour préserver les espaces naturels et agricoles, pour réduire l’étalement urbain et lutter contre la spéculation foncière.