Conférence-débat : Notre terre mourra proprement

Conférence-débat : Notre terre mourra proprement

Jeudi 19 janvier à Bourg-d’Iré (49), venez participer à une conférence-débat sur l’histoire des luttes contre les déchets nucléaires et autour du film « Notre terre mourra proprement ».

Dans la deuxième moitié des années 1980, alors qu’il fallait trouver que faire des déchets radioactifs à vie longue de l’industrie nucléaire française, quatre sites étaient identifiés en France pour devenir des sites d’enfouissement. Parmi eux, la commune de Bourg-d’Iré, dans le Haut-Anjou. C’était sans compter sur la forte mobilisation des anti-nucléaires qui ont lancé la bataille face à ce projet !

La victoire se concrétisa en février 1990 avec la signature d’un moratoire d’un an par Michel Rocard, Premier ministre de l’époque, suite à une rencontre, notamment, avec une délégation du Maine-et-Loire. Le projet était définitivement « enterré » quelques années plus tard, début 1994 (plus d’informations dans cet article de Ouest France ou celui-ci pour Haut Anjou).

Ce n’est qu’un exemple des nombreuses luttes menées par le passé contre les sites d’enfouissement de déchets nucléaires. D’autres sont à se remémorer à travers le film du Comité centrales, « Notre terre mourra proprement », qui sera diffusé et commenté à l’occasion de cette soirée. Des chansons écrites à l’époque de la lutte menée au Bourg-d’Iré seront également interprétées par Georges Deschère.

Si la lutte menée à la fin des années 1980 dans le Segréen a fini par payer, elle reste toujours d’actualité, notamment à Bure, aux confins de la Meuse et de la Haute-Marne. Et ce n’est pas la volonté du pouvoir en place de relancer la filière nucléaire avec la (tentative de) mise en route de nouveaux réacteurs EPR qui permettra aux anti-nucléaires de se reposer !

Irène Gunepin, militante EELV anti-Bure, et Damien Carême, eurodéputé EELV

Le film sera également projeté le vendredi 20 janvier à Nantes :

Notre Terre Mourra Proprement
Vendredi 20 janvier à 19h30
Maison des syndicats – place de la gare – Nantes