En Pays de la Loire, les candidat·e·s EELV au second tour !

Dimanche 12 juin, les électrices et électeurs ont décidé d’envoyer au second tour nos quatre candidat·e·s en Pays de la Loire ! Dimanche prochain, envoyez-les à l’Assemblée nationale !

Loire-Atlantique

En Loire-Atlantique, deux candidat·e·s investi·e·s par Europe Écologie Les Verts, dans le cadre de la Nupes, étaient en lice. Julies Laernoes dans la quatrième circonscription et Jean-Claude Raux dans la sixième.

La première a fait un excellent score, arrivant en tête avec un total de 42,82 % des suffrages exprimés, contre 29,35 % pour la députée macroniste sortante, Aude Amadou.

Le second est également en tête, totalisant 32,77 % des suffrages, contre 25,19 % au candidat de la majorité présidentielle (Ensemble !), Jordan Esnault.

Maine-et-Loire

En Maine-et-Loire, Arash Saeidi (Génération·s) était investi par le Pôle écologiste, dans le cadre des accords de la Nupes, dans la première circonscription. Il termine à la seconde place avec 29,87 % des voix, contre 34,90 % à François Gernigon, candidat de la majorité présidentielle.

Mayenne

Dans la deuxième circonscription de Mayenne, Grégory Boisseau arrive en seconde position (23,89 %) et se qualifie donc également pour le second tour où il sera opposé à la député sortante et candidate de la majorité présidentielle, Géraldine Bannier (27,10 %).

Sarthe

En Sarthe, faute de circonscriptions réservées, EELV n’avait pas pu investir directement de candidat·e·s titulaires mais comptait tout de même sur deux remplaçantes encartées : Nathalie Buchot (première circonscription) et Florence Gibert (quatrième circonscription).

Dans la première circonscription, Ghislaine Bonnet et la Nupes arrivent en seconde position, à 22,97 % des suffrages exprimés, et seront opposés à Julie Delpech (majorité présidentielle) qui comptabilise 24,75 % des bulletins de vote.

Dans la quatrième, Élise Leboucher et la Nupes arrivent en tête, avec 21,87 % des suffrages exprimés, et affronteront le candidat du Rassemblement national, Raymond de Malherbe, qui a recueilli 21,30 % des voix.

Vendée

En Vendée enfin, c’est dans la première circonscription que Lucie Etonno réalise une belle performance en se qualifiant pour le second tour. Elle termine en seconde position, totalisant 24,16 % des voix, contre 30,65 % à son adversaire macroniste, le député sortant Philippe Latombe.

Les forces de la Nupes dans la région

À l’échelle régionale, la Nouvelle union populaire écologique et sociale arrive en seconde place, avec un total de 28,48 % des voix. Ensemble (majorité présidentielle) devance la Nupes d’une courte tête (30,26 %). Le Rassemblement national complète le podium, avec 15,53 % des suffrages tandis que Les républicains arrivent à la quatrième place avec 8,40 %.

Sur les trente circonscriptions de la région, la Nupes arrive en tête dans onze circonscriptions (huit en Loire-Atlantique, deux en Sarthe et une en Mayenne). L’union de la gauche et des écologistes sera présente dans vingt-quatre circonscriptions au second tour dimanche 19 juin ! Les candidat·e·s investi·e·s par EELV font le plein et se qualifient tou·te·s pour le second tour.

Enfin, les stratégies dissidentes socialistes, en Sarthe et à Saint-Nazaire, se sont révélées être de cuisants échecs : aucun de ces candidat·e·s dissident·e·s dits « de gauche » n’ont pu se hisser au second tour. Ces stratégies anti-Nupes entraînent les électrices et électeurs de la Sarthe (des troisième et cinquième circonscriptions) dans un second tour opposant Ensemble ! (majorité présidentielle) au Rassemblement national, alors qu’une union sans dissidence aurait permis aux écologistes et à la gauche d’être présent·e·s le 19 juin.